2012Michel2

TEMPLIERS ET HOSPITALIERS DE BURE

Docteur en Archéologie, spécialiste des implantations des ordres du Temple et de l’Hôpital en Normandie et en Bourgogne, Michel Miguet s’intéresse ici à la maison de Bure, la plus ancienne et l’une des plus importantes commanderies bourguignonnes.

Il consacre une étude historique et archéologique à l’ensemble de cette baillie -- chef – lieu de  commanderie et dépendances -, depuis sa fondation jusqu’aux dernières restaurations entreprises.

En se fondant sur la documentation disponible, l’auteur montre comment à partir de dons reçus, souvent sollicités, puis d’achats et d’échanges, les Templiers ont établi des domaines vastes et diversifiés dans le but ultime de fournir les fonds nécessaires à l’entretien de l’armée templière combattant en Orient.

Si les hommes n’ont bien souvent laissé d’autre trace que leur nom, quelques personnalités fascinantes se dessinent toutefois parmi les frères du Temple, à travers les témoignages  recueillis lors du célèbre procès qui se déroula de 1307 à 1311.

À la suppression de l’Ordre (1312), ses biens furent dévolus aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui les ont conservés jusqu’à la Révolution. C’est grâce aux procès-verbaux dressés lors de visites prieurales hospitalières que l’évolution de la baillie de Bure et de ses terroirs a pu être partiellement reconstituée.

Fort heureusement, malgré l’action dévastatrice du temps mais aussi celle des hommes -, de remarquables vestiges des constructions des deux ordres ont pu parvenir jusqu’à nous.